Bien etre durable
- 690 -

Le conseil national de protection de la nature

Créé en 1946 et rattaché au ministère de l’écologie, le cnpn (conseil national de protection de la nature) est une institution qui vise à étudier et à consulter les textes de réglementation relatifs à la préservation des espèces sauvages et des espaces naturels (dérogation des espèces protégées). Autrement dit, le CNPN consiste à conseiller le ministère quant à la préservation et la restauration de la biodiversité. Il est aussi chargé de maintenir l’équilibre biologique, celui des parcs nationaux, des réserves naturelles et des parcs naturels régionaux. Enfin, le Conseil national de protection de la nature remplit ses fonctions en étudiant les alternatives règlementaires par rapport aux travaux scientifiques qui reviennent aux sujets mentionnés précédemment.

Comment fonctionne le conseil national de protection de la nature?

Après que les textes sont soumis par l’administration, les membres du CNPN les examinent au sein de plusieurs instances. A son niveau, le CNPN plénier étudie les dossiers et délègue certaines missions à trois commissions. La commission d’espaces protégés, celle des espèces et communauté biologiques et la commission scientifique. Ces trois commissions traitent les cas suivant leurs compétences respectives. La commission espaces protégés est par exemple celle qui traite les réserves biologiques ou les parcs naturels etc. La deuxième commission est compétente dans le domaine de la faune et de la flore. Et la troisième qui est scientifique a pour missions de veiller, d’alerter et de conseiller sur les points scientifiques des patrimoines naturels.

Du CNPN au CSRPN

Depuis sa création, le CNPN a toujours rempli ses fonctions d’instance d’expertise scientifique et technique (conservation et rénovation de la biodiversité). Or, à partir de septembre 2019, le gouvernement songera à réduire le rôle de ce Conseil. Et cela en léguant ces attributions au Conseils scientifiques régionaux du patrimoine naturel (CSRPN). Mais il est à noter que quelques dérogations sur 37 espèces rares seront toujours traitées par le CNPN.

Discutez relativement à cette rédaction !

Blog

  1. 3 Août 2019Les métiers de la ventilation et du dépoussiérage industriel630
  2. 14 Juil. 2019Quelle borne de recharge voiture electrique653
  3. 25 Fév. 2019Le matin rien de tel que BJORG muesli pour être en forme1201